Tidiane ThiamLe directeur général de Credit Suisse renonce à percevoir en partie son bonus après les mauvais résultats annuels du numéro deux bancaire helvétique.

 

« Je ne peux pas exiger des sacrifices des autres et n’en faire aucun », s’est expliqué Tidiane Thiam dans un entretien accordé à la SonntagsZeitung, cité par 24heures.ch. Une baisse de 11% des primes au titre de 2015 par rapport à 2014 est avancée. « Ma baisse est la plus importante de l’équipe dirigeante », a-t-il indiqué.

Crédit Suisse a enregistré une perte nette de 2,94 milliards de francs suisse en 2015 (2,66 milliards d’euros), une première depuis 2008, sous le coup de provisions, d’un amortissement de survaleur et de charges de restructuration, informe la source.

« Crédit Suisse n’a pas assez investi par le passé », avait indiqué le franco-ivoirien en octobre dans une interview, cité par 24heures.ch, ajoutant : « Crédit Suisse doit croître de nouveau ; tel est mon objectif ».

En pleine phase de restructuration, la banque prévoit des investissements à hauteur de 1,5 milliards de francs suisse et des économies de 3,5 milliards avec la suppression d’environ 4 000 emplois d’ici 2018.