Le géant pétrolier, Shell, a dévoilé son intention de réduire ses effectifs mondiaux, en l’occurrence au Nigeria, d’environ 10.000 emplois en 2016. Le groupe pétrolier se bat contre les pressions croissantes de la baisse des prix mondiaux du pétrole sur ses activités.

Selon le chef de la direction du groupe au Nigeria, Ben Van Beurden, qui en a fait la l’annonce ce 05 février, cette volonté fait partie des changements globaux entrepris par la société pour restructurer et recentrer ses opérations en 2016.

«Nous ferons des changements substantiels dans l’entreprise pour la réorganiser, en réduisant les coûts et les investissements pour répondre à la baisse des prix du pétrole », a-t-il dit.

Le groupe avait annoncé une baisse de 1,8 milliard de dollars, soit 44% du total de ses gains pour le dernier trimestre de 2015, comparativement à 4,2 milliards de dollars pour le quatrième trimestre de 2014.

Pour l’exercice 2015, les bénéfices de Shell ont chuté à 10,7 milliards de dollars, contre 22,6 milliards de dollars en 2014.

Share Button