Mauritel

L’opérateur de téléphonie mobile, Mauritel  a crédité  de sa caisse ce 28 janvier, un montant de 2 milliards d’Ouguiya (environ 6 millions de dollars us) au profit du trésor public. Cet  exercice comptable fait suite à un redressement fiscal au titre de l’année 2012-2013.

Selon une source proche de  l’administration fiscale, les  deux autres téléphonies mobiles opérant dans le pays à savoir Mattel  et Chinguitel  vont  solder leurs comptes incessamment.

En effet, lors de leur contrôle fiscal de l’exercice de 2012- 2013, les autorités du fisc avait décelé un montant impayé de TVA  chiffré à 10 milliards d’Ouguiya (environ 30 millions de dollars us)  pour les trois opérateurs.

Le fisc avait ainsi sommé à Mattel de payer un montant de 3,6 milliards d’ouguiya, à la filiale soudanaise Chinguittel, de s’acquitter  d’une somme de 3,1 milliards d’ouguiya  et enfin à la filiale de Maroc Telecom, Mauritel,  de verser  2,6 milliards d’Ouguiya au fisc.

Par Ibrahima Dia

Share Button