Les appareils de la compagnie aérienne régulière Corsair pourront à nouveau atterrir à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. L’annonce a été faite ce 27 janvier au Premier ministre ivoirien, Kablan Duncan, par du transporteur français.

« Je suis venu rassurer monsieur le Premier ministre et lui dire que Corsair, comme elle l’avait promis lors de l’arrêt de notre exploitation, va revenir le 13 juin 2016 prochain, et que nous sommes là dans la durée », a déclaré Antoine Huet à sa sortie d’audience.

Corsair avait interrompu sa desserte entre Abidjan et Paris le 24 octobre 2015 « pour des motifs économiques » avait-elle alors signifié dans un communiqué de presse. Une décision intervenue après près de deux ans et demie de service.

Revenant sur les raisons de cet arrêt, Antoine Huet a évoqué la « saisonnalité de la ligne ». « … pendant tout l’hiver, le nombre de vols tels que le souhaite Corsair n’était pas compatible avec notre compte d’exploitation. Nous avons été malheureusement obligés d’arrêter l’exploitation d’hiver pour reprendre en été », a-t-il expliqué.

Dans sa nouvelle offre, la compagnie proposera 4 vols hebdomadaires, pour assurer une « régularité » avec un vol « tous les deux jours », de quoi raviver la compétition à Abidjan.

A son arrivée sur les bords de la lagune Ebrié, en mars 2013, le transporteur s’était fait remarquer en cassant les prix sur le circuit très concurrentiel entre Abidjan et Paris. Une approche qui manifestement n’a donné les résultats escomptés. D’autant plus Air France, qui reste le principal animateur de la plateforme aéroportuaire d’Abidjan, avait entretemps déployé l’Airbus A-380, le géant des airs, un atout commercial qui ne laisse pas indifférent nombre d’habitués de la ligne.

Ce contenu pourrait également vous intéresser