Le Maroc vient d’annoncer la mise en place d’un Fonds de Garantie de 400 millions de dirhams pour l’investissement touristique ce 28 janvier. Initié par la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) et la Caisse Centrale de Garantie (CCG), cette manne servira à la relance de l’investissement dans le secteur touristique marocain.

Avec ce fonds, l’Etat marocain entend supporter une partie du risque et ce en garantissant 60% du crédit en principal pour les projets situés dans les stations balnéaires intégrées du « Programme Azur 2020 » et 50% du crédit en principal pour les projets situés en dehors desdites stations.

Pour le Président du Directoire de la SMIT, Imad Barrakad, «  Il s’agit d’un mécanisme de partage des risques avec les banques, qui fait preuve d’une grande responsabilité de l’Etat pour lever les problèmes de levée de la dette des entreprises touristiques ». Barrakad précise que l’initiative permettra de rassurer les banques qui ne participent que faiblement au financement des programmes touristiques, à raison de  2,4% de l’ensemble des crédits bancaire en 2014

Négocié par la SMIT auprès de ses partenaires, le fond est doté d’une enveloppe globale de 400 millions de dirhams (MDH), sur la période 2015-2020, dont un montant de 300 MDH provenant du budget général de l’Etat et un montant de 100 MDH du Fonds Hassan II.

 

 

Share Button