Screenshot_2016-01-27-20-17-48-1

Le Sénégal fait parti des 10 meilleurs élèves africains dans le classement de l’indice de perception de la corruption 2015. Dans ce classement publié par l’ONG Transperency international, le Sénégal partage la 8e place avec le Lesotho au niveau africain, avec une forte progression (+8 places). Le pays se positionne à la 61e place mondiale contre 69e en 2014.  

Le « top ten » africain est dominé par le Botswana (28è rang à l’échelle mondiale),  suivi du Cap Vert (40è), des Seychelles (40è), du Rwanda (44è), de l’ile Maurice (45è), de la Namibie (45è), du Ghana (56è), de Lesotho (61è). La 10e place est occupée par l’Afrique du Sud.

L’Afrique reste l’une des régions les plus corrompues du monde, selon le classement qui a évalué 167 pays sur une échelle de 0 points (perçus comme très corrompus) à 100 points (perçus comme très intègres).

Sur les 52 pays africains étudiés, seuls les 6 premiers ont obtenu une note supérieure ou égale à la moyenne (50 points).

D’autres pays du continent ont cependant reculé. Ainsi, le Maroc est passé de 80è place à l’échelle mondiale en 2014 à la 88è place en 2015 alors que le Lesotho a perdu  six places comparativement à 2014.

A l’échelle internationale, les plus mauvais élèves sont, ex æquo, la Corée du Nord et la Somalie (167è, 8 points), devancés par le Soudan (165è, 15 points) et l’Afghanistan (166e, 11). Le Danemark est le champion du monde de la transparence avec 91 points, suivi par la Finlande (90) et la Suède (89).

Ce contenu pourrait également vous intéresser