Screenshot_2016-01-26-22-38-18-1

Les arrivées de touristes internationaux en Afrique ont baissé de 3%, à 53 millions, d’après les estimations du dernier baromètre OMT (Organisation mondiale du tourisme) du tourisme mondial publié ce 18 janvier. Cela, alors que 2015 bat « un nouveau record mondial » avec 1,18 milliard de touristes, soit 50 millions de plus par rapport à 2014, note l’organisation.

Selon le rapport, l’Afrique est la seule région du monde à enregistrer une chute du nombre de visiteurs contre une tendance à la hausse dans les autres parties du globe : environ 5% en Europe (609 millions), en Amériques (191 millions) et en Asie-Pacifique (à 277 millions), et 3% au Moyen-Orient (54 millions) – « Les résultats pour l’Afrique comme pour le Moyen-Orient sont sujets à caution, compte tenu du peu de données disponibles » précise l’OMT.

La piètre performance du continent est imputable principalement à la faiblesse des résultats en Afrique du Nord (-8%), laquelle représente plus du tiers des arrivées dans la région, contre un repli de 1% au sud du Sahara.

« Les résultats de 2015 ont été influencés par les taux de change, les cours du pétrole ainsi que les crises d’origine naturelle et humaine dans de nombreuses régions du monde. Dans l’environnement actuel, les questions de sûreté et de sécurité prennent un relief particulier » a déclaré le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

Des perspectives mondiales favorables en 2016 malgré des incertitudes

« Les voyants restent largement au vert pour 2016, bien qu’à un niveau légèrement inférieur à celui des deux années précédentes » souligne l’OMT qui estime que les arrivées de touristes internationaux devraient croître de 4 % à l’échelle mondiale en 2016, le niveau minimum enregistré depuis 2010.

Si, en 2016, 4 à 5% de touristes en plus sont attendus en Asie-Pacifique et en Amérique et 3,5 à 4,5% en Europe, les estimations pour l’Afrique et le Moyen-Orient, entre 2 et 5% restent « soumises à un plus fort degré d’incertitude et d’instabilité », relève-t-on.

A noter que la Chine a été le principal pays émetteur de touristes en 2015, avant les Etats-Unis et des Etats européens.

 

Share Button