Screenshot_2016-01-27-13-26-17-1

L’Ethiopie compte en cette nouvelle année d’accroître ses exportations de café de 45%. Pour y arriver, le gouvernement prévoit d’augmenter son soutien aux fermiers et aux populations qui connaîtront une pénurie alimentaire cette année. 

Pour franchir le cap des 260 000 tonnes d’exportations de café pour l’année 2016, le gouvernement passera par l’octroi de prêts aux transformateurs et aux exportateurs de café, par la promotion de l’Arabica et l’amélioration de ses efforts de marketing.

Il s’agira également de s’assurer de la hausse de la production de la matière première qui représente 84% des exportations et 80% de tous les emplois du pays. Selon les Nations Unies, 15% de la population éthiopienne, soit 15 millions de personnes sera concernée par cette situation.

Pour Addis-Abeba qui a tiré 780 millions de dollars du café en 2014, il s’agira de renforcer sa présence sur les marchés allemands et saoudiens tout en améliorant son attractivité auprès des nouvelles destinations comme les Etats Unis.

Par Bandiaré NDOYE

Ce contenu pourrait également vous intéresser