8V3UC7d

Le groupe MTN, veut un règlement à l’amiable dans l’affaire qui l’oppose avec la commission des communications nigériane (CCN). Le pool d’avocats de MTN, dirigé par Wole Olanipekun, a demandé au juge Mohammed Idris de la Haute Cour fédérale de Lagos, de suspendre l’affaire, pour tenter  un règlement à l’amiable avec la CCN.

Selon un communiqué de MTN, la justice nigériane a ajourné le procès au 18 mars prochain pour permettre aux deux parties de parvenir à un accord sur la question.

Depuis octobre 2015, MTN, le plus grand opérateur de télécommunications de l’Afrique, a essayé de résoudre son différend avec la CCN causée par l’amende record infligée à l’entreprise pour ne pas avoir débranché cinq millions de lignes téléphoniques non enregistrées. MTN avait poursuivi la CCN en décembre devant la haute cour de justice fédérale, ce qui avait poussé le régulateur à réduire l’amende de 25%, passant de 5,2 milliards de dollars à 3,9 milliards de dollars.

La firme a confirmé, dans un communiqué publié le 19 janvier, que son unité nigériane a réalisé un bénéfice après impôts de près d’un milliard de dollars en 2015.

Ce contenu pourrait également vous intéresser