image
Abdelwaheb Ben Ayed, PDG du Groupe Poulina.

Pendant que des foules en colère marchent de nouveau réclamant de l’emploi, le secteur industriel tunisien grossit sans bruit, abrité contre les soubresauts révolutionnaires qui agitent régulièrement le pays du jasmin.

Ainsi, l’industrie reste de loin le secteur dominant d’après le palmarès des plus grands groupes privés tunisiens en termes de chiffre d’affaires. Les cinq premiers groupes par leurs revenus en 2014 sont tous des groupes industriels.

Poulina Group Holding (PGH), de son fondateur Abdelwaheb Ben Ayed, arrive en tête avec un chiffre d’affaires de 2,239 milliards de
dinars, suivi par Groupe Elloumi qui a réalisé en 2014 des revenus de
l’ordre de 2,2 milliards de dinars. Le groupe SFBT, fondé par Monsieur
Hammadi Bousbia, termine le podium avec un chiffre d’affaires de 2,102 milliards de dinars.

Avec des revenus estimés à 2 milliards de dinars en 2014, le groupe
Mabrouk occupe la 4e place du classement, suivi par le groupe Délice de Hamdi Meddeb qui s’offre la 5e position avec un chiffre d’affaires
estimé à 1,562 milliard de dinars.

 

Samir SC, Tunis

Ce contenu pourrait également vous intéresser