imageLes fondations Dangote et Bill & Melinda Gates ont annoncé un engagement combiné de 100 millions de dollars au cours des cinq prochaines années (2016-2020) pour mettre fin à la sous-nutrition au Nigéria.

L’objectif, qui est d’améliorer l’existence d’au moins cinq millions de familles à l’horizon 2020, a été annoncé ce 21 janvier par Alhaji Aliko Dangote et Bill Gates au cours d’une conférence de presse à Abuja, au Nigéria.

Malgré sa croissance économique rapide, le Nigéria se classe au deuxième rang des pays comptant le plus d’enfants souffrant d’un retard de croissance en Afrique et dans le monde. Près d’un enfant nigérian sur cinq souffre de malnutrition aigüe, et plus d’un enfant sur trois est atteint d’un retard de croissance.

« La nutrition est l’un des investissements à plus fort impact » pour la « croissance et de la prospérité future du Nigéria. Nous savons que des enfants bien nourris sont plus susceptibles d’être en bonne santé au fil de leur croissance, de se défendre contre les maladies évitables, de mieux réussir à l’école et même d’avoir des revenus plus élevés à l’âge adulte » a déclaré Bill Gates.

« Nous devons garantir que les enfants déjà mal nourris seront aidés et maintenus en vie, tout en améliorant les causes de leurs problèmes » a ajouté Alhaji Aliko Dangote.

Les programmes incluront des approches basées sur les communautés, des interventions liées au changement des comportements, la fortification d’aliments de base avec des micro-nutriments essentiels, la gestion communautaire de la malnutrition aigüe et les investissements dans la production locale d’aliments nutritifs.

En outre un accent particulier sera accordé à des programmes agricoles clés pour la nutrition en vue d’augmenter le revenu des familles, améliorer leur régime, autonomiser les femmes et les jeunes, soulignent les deux fondations dans leur communiqué.

Share Button