signature-0002(10)

La SID, société islamique de développement, (ICD en anglais), filiale de la Banque islamique de développement dédiée au secteur privé, a dégagé un financement de 30 millions de dollars au profit des PME (et PMI) de la zone UEMOA, l’union économique et monétaire ouest africaine. 

Suivant les termes du protocole d’accord signé ce 18 janvier à Djeddah en Arabie Saoudite avec la BCEAO, la banque centrale des huit Etats de la zone, la SID consent à apporter « une participation directe plafonnée à 30 millions de dollars US à travers des instruments conformes aux principes de la finance islamique » en vue d’appuyer l’opérationnalisation du dispositif de soutien au financement des PME/PMI, adopté par l’UEMOA en septembre dernier, informe un communiqué de l’institution monétaire sous régionale.

La SID s’est par ailleurs engagée à porter ce montant à 100 millions de dollars en fonction de l’intérêt suscité par le projet au niveau des investisseurs et partenaires potentiels, poursuit la source.

A noter que l’accord a été signé par Tiémoko Meyliet KONE, gouverneur BCEAO, en charge de la mise en œuvre des mesures de soutien aux PME au sein de l’UEMOA, et Khaled Al-ABOODI, président-directeur général de la SID.

Rappelons que la finance islamique recouvre l’ensemble des transactions et produits financiers conformes aux principes du droit musulman, qui supposent l’interdiction de l’intérêt, de la spéculation et l’interdiction d’investir dans des secteurs considérés comme illicites (alcool, tabac, paris sur les jeux, etc.). Elle lie plus étroitement la rentabilité financière d’un investissement avec les résultats du projet concret associé.