2016-01-19-10-04-35--1166821531

Djibouti s’est lancé dans la construction de sa première centrale solaire, à Grand Bara dans le sud du pays. Pour une capacité productive de 300 mégawatts, le cout total est évalué à environ 390 millions de dollars US et financé par un arrangement de partenariat Programme.

Le Président de la République de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh, a procédé à la pose de la première pierre ce 14 janvier.

Le développement de cette centrale solaire est le résultat d’un partenariat entre la République de Djibouti et Green Enesys, une société allemande spécialisée dans les énergies renouvelables. Il permettra la création de 150 à 200 emplois directs et indirects pendant la phase de construction. Une fois opérationnelle, la centrale solaire emploiera 60 personnes sur une base à temps plein.

Actuellement, 65% de l’énergie utilisée par Djibouti provient de l’interconnexion de l’hydroélectricité avec l’Ethiopie, une source d’énergie renouvelable. Le programme géothermique de production d’électricité est une priorité pour le gouvernement et son potentiel est reconnu comme l’un des plus élevés au monde.

Le gouvernement djiboutien compte aussi augmenter de manière significative la production énergétique au cours des prochaines années. En ce sens, le pays a engagé un programme d’investissement majeur dans les projets d’infrastructure de base pour soutenir sa position comme un centre logistique maritime et régionale.