Les travaux d’aménagement de la « Baie de Cocody », appelée à devenir la vitrine d’Abidjan, ont démarré ce lundi avec une première phase d’un coût de 11 milliards FCFA, soit 16,77 millions d’euros. 

Screenshot_2016-01-19-13-16-47-1

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a procédé ce 18 janvier au lancement de la première phase des travaux d’aménagement et de valorisation de la Baie de Cocody, en présence de Saïd Zarrou, le président du directoire de Marchica Med, la société publique marocaine qui conduit les travaux.

D’un coût de 11 milliards FCFA, soit 16,77 millions d’euros, cette étape du projet va porter notamment, durant les neuf prochains mois, sur le dragage du fond lagunaire et du chenal artificiel, la réalisation d’un remblai hydraulique des berges de la baie ainsi que la réalisation de la plateforme prévue pour la Marina abidjanaise.

Cette étape matérialise le démarrage effectif de ce qui sera d’ici 2019 « la nouvelle carte postale de la ville d’Abidjan » s’est réjoui le Premier ministre ivoirien. A terme, cet espace bordant la lagune Ebrié qui fend en deux la capitale économique ivoirienne et sert de frontière naturelle entre la commune huppée de Cocody et le quartier des affaires, le Plateau, va abriter un ensemble d’infrastructures urbaines qui viendront redorer le blason de la capitale économique ivoirienne, qui portera ainsi avec plus de fierté la couronne de « Perle des lagunes ».

L’aménagement final tel que prévu par Marchica Med prévoit la réalisation d’infrastructures routières, d’un parc urbain, des équipements sportifs, ludiques et commerciaux, a indiqué Said Zarrou. De façon plus détaillée, l’on y notera un viaduc pour relier les communes de Cocody et Plateau, un espace aménagé allant du Pont De Gaulle à la baie de Cocody pour les promenades et le sport, un parc urbain pour la détente, une Marina avec bateaux de plaisance.

Evalué à un coût global de 100 milliards FCFA, soit 152 millions d’euros, le projet a été dévoilé pour la première fois le 3 juin dernier lors de la visite du roi Mohamed VI en Côte d’Ivoire, en présence du président ivoirien Alassane Ouattara.

Ce contenu pourrait également vous intéresser