142-4279_IMG

Selon le document d’évaluation de la campagne de commercialisation de la filière banane au Sénégal, publié par le ministère de l’agriculture et de l’Equipement rural (MAER), la filière a rapporté 6,5 milliards de F CFA aux 9000 producteurs en 2015.  

Selon Dogo Seck, secrétaire général du ministère de l’agriculture, ces résultats sont insuffisants car le Sénégal importe toujours de la banane. Il a aussi souligné que le Programme national de développement de la filière banane au Sénégal (PNDFBS), devrait permettre au pays d’avoir une autosuffisance en banane.

Pour M. Seck, cette autosuffisance offrirait au Sénégal la possibilité de développer son potentiel dans le secteur et pour mieux se positionner  sur le marché intérieur et international. Avec une  production nationale de  30 000 tonnes, le PNDFBS ambitionne de porter la récolte à 60 000 tonnes.

L’atteinte de cet objectif passe par «l’amélioration du conditionnement post-récolte, la disponibilité de la logistique pour l’acheminement, la facilitation de l’accès aux marchés domestiques et progressivement à l’exportation, mais également l’accès aux financements pour les producteurs, expliquent les producteurs  sénégalais qui veulent 1500 ha de terres arables.