imageTAQA a annoncé la construction prochaine d’une ferme éolienne à Tanger, à quelques kilomètres en face de la zone franche de Melloussa (zone industrielle adossée au port Tanger Med).

La ferme nécessite environ un milliard et demi de dirhams 150 millions d’euros) pour une capacité de près de 140 MW, dont les travaux de la première tranche, soit 60 MW, prévus  en ce début 2016.

Le financement sera supporté à 30% par la société elle-même et les 70% restant par recours à l’endettement bancaire.
Pour l’instant, TAQA est entrain de lever des fonds pour la société-projet détentrice de la concession. Le groupe émirati qui fournit déjà 40% de la production marocaine  d’électricité a obtenu toutes les autorisations nécessaires dans le cadre de la Loi 13-09 ; loi qui régule la production d’électricité à base d’énergies renouvelables par des acteurs privés au Maroc.
Pour les promoteurs, le schéma retenu, est celui d’une filiale contrôlée à 60% par TAQA Morocco avec une participation au capital à titre minoritaire d’investisseurs locaux, dont notamment des industriels ayant également le statut de clients du projet (dans le cadre d’un contrat dit PPA – Power Purchasing Agreement).

Ce projet permettra à TAQA de contrebalancer le désengagement en cours de ses activités d’énergies renouvelables aux Etats Unis, matérialisées par son bloc de contrôle de la ferme éolienne de Lakefield au Minessota (dont la capacité est de 205,5 MW).

Share Button