Akinwumi-AdesinaLe nouveau président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwimi Adesina, vient de décider de se séparer de 5 hauts cadres de l’institution.

Dans une lettre adressée ce vendredi 15 janvier 16 aux administrateurs et dont Financial Afrik a copie, M.Adesina informe de sa décision prise de «renouveler l’équipe de direction de la banque».

À cet égard, écrit-il, les membres suivants de la haute direction cesseront leurs activités à la Banque, à compter du 1er février 2016.

-Aly Abou-Sabaa, Vice-président, Opérations sectorielles ;

-Solomon Asamoah, Vice-président, Infrastructure, secteur privé et intégration régionale ;

-Cecilia Akintomide, Secrétaire générale et Vice-présidente ;

-Kalidou Gadio, Conseiller juridique général et Directeur, Services juridiques ;

-Joel Kibazo, Directeur de la communication et des relations extérieures.

 

La lettre se termine par les habituelles formules de politesse:«Je voudrais tous les remercier pour leurs bons et loyaux services ainsi que pour leur contribution au travail de la Banque. J’ai apprécié leur collaboration et leur contribution à la mission de la Banque durant quatre mois depuis ma prise de fonction en qualité de Président.».

A noter que trois des cinq cadres limogés pourront se consoler d’avoir eu les éloges de M. Adesina en ces termes: « La Banque est très reconnaissante pour leurs services méritoires, en particulier M. Gadio, M. Abou-Saaba et Mme Akintomide, qui sont au service de notre institution depuis 26 ans, 23 ans et 18 ans, respectivement.».

D’autres décisions sont à venir selon nos informations. C’est clair, à la BAD, la tremblote a commencé.