2016-01-13-11-05-18--1744688226

Entamées en juillet dernier, les négociations entre Orange et Airtel pour le rachat de certaines filiales africaines du groupe indien, ont conduit à un accord portant sur l’acquisition des « filiales d’Airtel au Burkina Faso et en Sierra Leone », informe ce mercredi le groupe français.

Orange, qui reprend la totalité du capital des dites filiales, bonifie son portefeuille africain de deux nouveaux pays et de près de 5,5 millions de clients. Avec en sus, un chiffre d’affaires valorisé de 275 millions d’euros.

La multinationale renforce ainsi son empreinte sur le continent, où elle ne cache pas son ambition de porter ses implantations à une vingtaine de pays au terme de l’année.

Fait marquant, l’opérateur indique que la transaction a été opérée « en partenariat avec ses filiales en Côte d’Ivoire et au Sénégal », laissant entrevoir l’implication future de ces dernières dans le management de nouvelles acquisitions

L’annonce intervient au lendemain d’un autre accord signé ce 12 janvier pour le rachat des parts de Cellcom, le deuxième opérateur mobile du Libéria.

Une fois ces opérations approuvées par les autorités des Etats concernés, Orange va ainsi passer à 18 filiales en Afrique.

Share Button