imageSlim Chiboub, gendre de Ben Ali et ancien président de l’Espérance sportive de Tunis (EST), a été libéré, le 12 janvier 2016, après une détention de 14 mois.

Une libération accueillie dans la joie  par sa famille, ses amis et surtout les supporters de l’espérance sportif de Tunis fortement nostalgiques. Très populaire, Slim Chiboub pourra être parmi ces hommes d’affaires qui pourront aider à sortir le pays du jasmin d’un marasme économique sans précédent.

Mais Slim Chiboub devra rester à la disposition de la justice pour la suite de l’enquête sur différentes affaires de corruption financière intentées contre lui après la révolution du 14 janvier 2011.

Depuis cette date, Slim Chiboub a résidé aux Emirats arabes unis. Mais en novembre 2014, conseillé par ses avocats qui lui ont indiqué que les procès intentés contre lui ne reposent pas sur des preuves solides, il s’est résigné à rentrer au bercail.

Les choses ne sont cependant pas déroulées comme prévu et la justice a ordonné son arrestation à son arrivée à l’aéroport d’Enfidha-Hammamet.

Share Button