Le courtier en assurance américain Willis Group Holdings, propriétaire du gratte-ciel Willis Tower à Chicago, a bouclé mercredi le rachat à 100% du français Gras Savoye après avoir acquis la participation majoritaire du fonds Astorg. /Photo d'archives/REUTERS/Frank Polich

Le courtier en assurances Gras Savoye, présent dans une trentaine de pays africains, passe sous le contrôle de la multinationale britannique Willis Group, troisième courtier mondial. L’opération de rachat de 70% de parts du premier courtier français a été finalisée ce 30 décembre.

A travers cette acquisition, le groupe britannique, qui détenait déjà 30% de Gras Savoye (depuis 40 ans), étend ainsi son étendard sur le continent africain mais également en Europe centrale, Europe de l’Est et au Moyen-Orient.

« La présence de Gras Savoye sur des marchés à forte croissance et son expertise dans des secteurs-clés sont complémentaires de celles de Willis, créant une offre porteuse de valeur pour les clients et pour les assureurs », annoncent les deux firmes dans un communiqué commun sans préciser les termes financiers de la transaction.

En outre, toujours selon la source, Gras Savoye conservera son nom et sa marque, alors que le britannique entend finaliser, en ce début 2016, son rapprochement avec le cabinet américain de gestion de risques Towers Watson, formant ainsi Willis Towers Watson, un « leader mondial comptant 39 000 collaborateurs et présent dans plus de 120 pays ».

L’Afrique enregistre donc l’arrivée d’un géant mondiale spécialiste « du courtage en assurance, réassurance, conseil en gestion des risques et ressources humaines » avec « plus de 4 milliards de dollars de chiffre d’affaires » d’après les estimations d’analystes financiers.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser