images (6)

Le fonds d’investissement émirati, Abraaj, spécialisé dans les pays émergents, vient d’annoncer ce 11 janvier, son entré comme actionnaire minoritaire mais « significative » dans le capital de Cellulose Processing (Cepro), une entreprise algérienne spécialisée dans la fabrication de couches pour bébé et de produits hygiéniques.

L’opération a été réalisée à travers le fonds Abraaj North Africa Fund II (ANAF II) clos à 375 millions de dollars en août dernier.

CEPRO représente une opportunité d’investissement attractive pour Abraaj, compte tenu de la population et le fort taux de fécondité en Algérie. Le marché algérien a un taux de pénétration des produits de couche de 29%, comparativement à 35% en Afrique du Nord et 61 % que la moyenne mondiale.

Du fait de son expertise, Abraaj permettra à Cepro d’augmenter sa capacité de production et son efficacité, de diversifier l’offre de ses produits, renforcer les efforts de marketing à travers une nouvelle stratégie de marque, et d’étendre son réseau en développant de nouveaux canaux de distribution en Algérie et sur toute l’Afrique sub-saharienne.

Créée en 2002 par le patron algérien, Djamel Mehri, Cepro appartient au conglomérat familial Mehri, qui détient une vingtaine d’entreprises actives dans l’hôtellerie, l’agriculture, l’automobile et l’immobilier.

Avec un chiffre d’affaires estimé à 50 millions d’euros en 2014, Cepro emploie plus de 300 salariés et dispose d’un solide réseau de distribution à travers le pays.