2016-01-06-13-04-07-1777951053

Les exportations ouest-africaines de pétrole brut vers les pays asiatiques se sont mises à tomber en Janvier, a rapporté Reuters. Les raffineries asiatiques réservent un total de 1,81 millions de barils par jour de pétrole brut de l’Ouest de l’Afrique en janvier, contre 1,96 millions de barils par jour en décembre 2015.

Les raffineries indiennes, dirigées par Indian Oil Corporation (CIO), propriété de l’Etat, sont l’un des plus gros acheteurs des exportations de pétrole de l’Afrique de l’Ouest en raison de la hausse de la demande locale.

Elles réservent un total de 20 cargaisons à charger en janvier moins qu’en décembre, mais bien au-dessus du niveau moyen des exportations ouest-africaines de pétrole brut vers l’Asie.

Le mois dernier, la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a attribué un contrat de swap de pétrole brut au CIO, d’une valeur d’environ 60.000 barils de brut par jour.

La baisse des prix du pétrole, qui ont chuté de près de 70 % depuis mai 2014, ont contribué à conduire les exportations de pétrole de l’Afrique de l’Ouest vers l’Asie.

Ce contenu pourrait également vous intéresser