Vue aerienne Aeroport de Marseille Provence, Marseille (13) - France
Vue aerienne Aeroport de Marseille Provence, Marseille (13) – France

Le gouvernement va rel​ancer les investissements à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan, a donné l’information au cours d’une visite sur la plateforme aéroportuaire ce mercredi 30 décembre.

 

L’enjeu étant de « faire en sorte que l’aéroport d’Abidjan soit l’un des aéroports les plus compétitifs de la zone Afrique de l’ouest », a-t-il souligné.

Premier acte, le gouvernement va décaisser en urgence 5 milliards de francs CFA (7,6 millions d’euros) pour réactiver le chantier du nouvel aérogare de fret. D’un coût de 24 milliards FCFA (36,6 millions d’euros), dont 7 milliards à la charge de la puissance publique, les travaux avaient été interrompus faute de liquidité.

« L’Etat a déjà décaissé 2 milliards FCFA. Avec le ministre en charge du Budget, nous ferons en sorte qu’à partir de mi-janvier 2016, au plus tard, que le gouvernement puisse apporter sa part. L’entreprise Arab Contractor qui s’occupe des travaux, sur cette base, a décidé de poursuivre les travaux à partir de début Janvier pour régler définitivement ce dossier », a promis le Premier ministre.

« Nous sommes présentement autour de 20 000 tonnes traitées par an, mais l’objectif c’est d’aller à 50 000 tonnes. Voyez donc, que c’est un peu plus qu’un doublement (…) Nous avons donc du chemin à faire et c’est pour cela qu’il nous faut des infrastructures de qualité »,», a-t-il poursuivi.
40 milliards FCFA à investir d’ici 2019

Pour le Premier ministre qui était accompagné de membres du gouvernement dont le ministre des Transports, l’ambition du gouvernement est de passer d’environ 1,5 million de passagers à 8 millions en 2020, soit multiplier par cinq la fréquentation de l’aéroport d’ici les quatre prochaines années. Aussi 40 milliards FCFA (61 millions d’euros) d’investissements sont-ils programmés d’ici 2019, avec notamment « la mise en place du taxiway » destiné à faciliter le déplacement des avions sur le tarmac.


Aérocité

Kablan Duncan est revenu sur l’important projet de l’aérocité, un projet urbain de 1 000 milliards FCFA (1,52 milliard d’euros) à bâtir sur 3 700 hectares dans le périmètre aéroportuaire. Il s’agit d’un construire une ville moderne qui sera à la fois un important pôle économique avec des habitations, un quartier des affaires avec bureaux et commerces, des hôtels et diverses activités de services.

« Ce sont de gros dossiers que le président nous a demandé d’activer et de lancer dans un bref délai », a confié Daniel Kablan Duncan.

Ce contenu pourrait également vous intéresser