Screenshot_2015-12-29-18-41-07-1

Abidjan va voir émerger, dans 40 mois, ce qui sera la plus grande bibliothèque d’Afrique noire francophone. Le projet dénommé « La Bibliothèque de la renaissance africaine d’Abidjan », a été présenté ce 28 décembre au Premier ministre ivoirien, Kablan Duncan, au cours de la signature de l’accord-cadre de négociations entre le gouvernement et un groupement d’investisseurs ivoiriens. Un accord qui permettra de préciser « les contours techniques, financiers, environnementaux, … » du projet, a-t-il indiqué.

Il s’agira de « l’une des sept plus grandes et plus belles bibliothèque d’Afrique » et « la première d’Afrique noire francophone », a apprécié Maurice Bandama, le ministre ivoirien de la Culture.

Le joyau architectural de 14 étages sera dressé sur un espace de 10 000 mètres carrés au cœur du Plateau, le quartier des affaires de la capitale économique ivoirienne et va nécessiter un investissement de 49 milliards de francs CFA (74,8 millions d’euros).

Cinq étages seront consacrés à la bibliothèque qui sera à la fois « physique et virtuelle et disposera d’un espace numérique auquel on pourra accéder à distance » a souligné Maurice Bandama ; avec « tout ce qu’il y a de mieux aujourd’hui en matière d’informatique et technologie pour la lecture, la vidéo et le livre », précise Ibrahima Konaré, directeur Archi 2000, le cabinet d’architecture en charge de l’ouvrage.

Le bâtiment abritera par ailleurs des activités commerciales, des bureaux, un pallier ministériel et un parking en sous-sol de 900 places sur trois niveaux.

La Banque panafricaine Ecobank devrait financer le projet selon les promoteurs.