Screenshot_2015-12-28-15-57-29-1

Les trois opérateurs de téléphonie mobile opérant sur le marché mauritanien, à savoir la Mauritano Tunisienne des Télécommunications (MATTEL-associant Tunisie TELECOM à des privés nationaux), la MAURITEL Mobile (filiale de Maroc TELECOM) et CHINGUITTEL (filiale de la soudanaise SUDATEL), font actuellement l’objet d’un redressement fiscal.

Ainsi, la MATTEL doit régler une note salée de 3,6 milliards d’ouguiyas, soit prés de 9 millions de dollar us.

La CHINGUITEL est sommée de verser 3,1 milliards d’ouguiyas, soit  un peu moins de 8 millions de dollars us.

Quant à la MAURITEL, le fisc lui réclame 2,6 milliards d’ouguiyas- plus de 6 millions de dollars us.Cette campagne menée par la Direction Général  Impôts (DGI) pourrait toucher les établissements bancaires après les opérateurs de téléphonie mobile.

Par Amadou Seck

Ce contenu pourrait également vous intéresser