imageAbraaj Group et Proparco annoncent leur sortie partielle d’Unimed, quatre ans après être entrés au capital de l’un des fleurons de l’industrie pharmaceutique tunisienne.

Dans un communiqué publié ce 22 décembre, les deux entités, qui cèdent 83% de leurs participations combinées, motivent leur option par la perspective d’une introduction en bourse d’Unimed courant 2016. Une cession au profit des sociétés d’investissement américain, SQM Frontier Management, et britannique, Blakeney Asset Management, ainsi qu’au Consortium Tuniso-Koweitien de Développement (CTKD) et à deux investisseurs locaux, indique le texte sans préciser les détails de la transaction.

« Avec nos nouveaux partenaires à bord, nous sommes impatients de travailler ensemble sur la croissance prochaine de notre entreprise », a déclaré Ridha Charfeddine, le fondateur et PDG d’Unimed.

Deuxième plus grande société du secteur pharmaceutique en Tunisie, Unimed, avec ses 329 autorisations de mise sur le marché (en partenariat avec des laboratoires tels Pfiser, Mylan), a réalisé en 2014 41,5% de son chiffre d’affaires à l’export dans 17 pays en Afrique du Nord et de l’Ouest, en Europe et au Moyen-Orient.

Ce contenu pourrait également vous intéresser