imageLa Côte d’Ivoire va enregistrer une sixième cimenterie. Les travaux de la nouvelle infrastructure, d’un coût de 50 millions de dollars, ont été lancés par le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, vendredi 18 décembre à Attinguié, à 26 kilomètres au nord d’Abidjan.

Fruit de la joint-venture Limak Afrika (une coentreprise de la société ivoirienne Afrikbat SA et du conglomérat turque Limak Group), le complexe industriel va enregistrer d’abord la construction d’une usine d’une capacité annuelle d’un million de tonnes de ciment, puis d’une unité de préfabrication d’éléments en béton prêt-à-l’emploi et de production robotisée de briques, le tout sur la période 2016-2020.

La production ivoirienne de ciment évaluée à environ 3,6 millions de tonnes, devrait passer à 4,2 millions d’ici la fin de l’année avec les nouvelles installations du cimentier CIMAF, filiale du groupe marocain Addoha. Une offre qui reste insuffisante malgré tout, a rappelé Kablan Duncan, surtout que d’importants chantiers d’infrastructures sont annoncés avec la mise en œuvre du Plan national de développement 2016-2020 d’un coût de 29 000 milliards FCFA (44 milliards d’euros).

Rappelons que le projet avait été dévoilé fin mars dernier par le groupe Limak à la faveur de la visite du président Alassane Ouattara en Turquie.

Share Button