Matata Ponyo, ministre des finances de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Matata Ponyo, ministre des finances de la RDC

La république démocratique du Congo prévoit d’émettre un emprunt obligataire de près d’un milliard de dollars, en vue d’investir dans des projets qui contribueront à stimuler la croissance économique du pays. L’annonce a été faite le 18 décembre par le Premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyo.

Selon le premier ministre, «ce prêt va permettre au pays de mobiliser des fonds pour l’économie grâce à des investissements dans les infrastructures ».

L’opération devrait représenter la première émission d’eurobond de la république démocratique du Congo, notée « B » par  standard et Poor’s, soit six crans au-dessous de la catégorie d’investissement.

En fin novembre dernier, le gouvernement congolais avait revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2015 à 7,7%  contre une prévision antérieure de 8,4%, en raison de la production minière et de la chute des cours de matières premières.

Les autorités qui tablaient initialement sur une croissance  de 10,3% en 2015, avaient déjà baissé leurs prévisions de croissances à  deux reprises en août et juin dernier. Ceci, en raison de la demande des matières premières liée au ralentissement de la croissance chinoise, et à la chute des cours du cuivre.

Par Bandiaré NDOYE