imageLes ministres du commerce des Etats membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sont parvenus à un important accord sur le dossier du coton. L’accord a été conclu à là mi-décembre au bout de cinq jours de négociations à Nairobi, lors de la 10è conférence ministérielle de l’organisation basée à Genève.

Avec cet accord, les pays les moins avancés producteurs de coton, essentiellement les pays d’Afrique subsaharienne, auront un plus grand accès aux marchés étrangers des pays non producteurs grâce à l’élimination des droits de douanes et des quotas ; en plus de la suppression des subventions au coton des pays développés et en développement dès 2017.

L’occasion a aussi été pour les Etats membres d’obtenir en sus, la suppression des subventions à l’exportation des produits agricoles. Cette mesure est immédiate pour les pays développés, ceux en développement bénéficient d’un délai étalé de 2018 à 2023.

Les ministres des pays membres de l’OMC ont aussi trouvé un consensus sur l’élargissement de l’accord sur les technologies de l’information (ATI). Conclu après la levée des dernières réserves chinoises, cet élargissement porte sur l’élimination des droits de douane appliqués à 201 produits des technologies de l’information supplémentaires, ce qui ajoutera aux échanges internationaux un volume d’importations et d’exportations supplémentaires de 1300 milliards de dollars par an.

Ce contenu pourrait également vous intéresser