Sid-ahmed-ould-Rais
La Mauritanie va vers une modification de certaines dispositions du Code des Investissements  en  vigueur depuis 2012, avec l’objectif  de donner un nouveau souffle à l’investissement domestique, selon un texte adopté jeudi au cours de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

Commentant les nouvelles dispositions qui seront introduites par le Code des Investissements amendé, Sid’Ahmed Ould Rais, ministre des affaires économiques et du développement, a expliqué «qu’elles portent essentiellement sur l’article 22 qui traite des investissements à l’intérieur du pays.
Les nouvelles dispositions vont introduire trois (3) niveaux d’investissement qui bénéficient d’un rabattement des taxes douanières à hauteur de  3,5% en plus d’une exonération fiscale pendant une durée de 8 ans à la place des trois (3) années prévues par l’actuelle réglementation».
Cette démarche devrait permettre d’attirer plus d’investisseurs à l’intérieur et plus d’équité dans la répartition de l’investissement.
Par Amadou Seck
Share Button