Paris, France, le 8 décembre 2015 (ClimDev-Afrique) – Le Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique, M. Carlos Lopes, met en garde que l’issue des négociations actuelles de la CdP21 pourrait poser des problèmes à l’Afrique si elle ne repose pas sur les principes d’équité, de responsabilités communes mais différenciées, de capacités respectives, et si les contributions prévues déterminées au niveau national (INDCs) ne prennent réellement pas en considération les émissions élevées.


French

Source: Uneca Fr

Ce contenu pourrait également vous intéresser