imageLe groupe Azalaï Hotel a signé un accord avec le réseau Worldhotels pour s’ouvrir davantage au marché international. Avec ses sept hôtels dans 4 pays, le groupe attire une clientèle essentiellement africaine à plus de 50%, contre par exemple 12% d’Européens et 7% en provenance d’Amérique.

Une donne qui devrait changer avec ce nouveau partenariat qui l’intègre ainsi à une plateforme de commercialisation installée dans 35 bureaux dans à l’extérieur du continent. L’assurance d’une plus grande visibilité grâce à «l’image de la marque Worldhotels dans le monde, rassurante pour les clients » se félicite Mossadeck Bally, le PDG du groupe hôtelier. « Nous devrions aussi renforcer notre distribution sur Internet, qui représente actuellement 4% de nos ventes. Nous espérons que ce pourcentage atteindra les 15% d’ici cinq ans » poursuit-il dans un communiqué.

« Pour construire une présence en Afrique, nous devons trouver les bons partenaires avec des perspectives de développement, comme Azalaï Hotels. Nous restons ouverts à d’autres opportunités sur le continent, notamment en ce qui concerne l’Afrique de l’Est et du Sud » a déclaré de son côté Kristin Intress, CEO de Worldhotels, qui gère un portefeuille de près de 500 établissements dans 250 destinations et 65 pays à travers le monde et qui fait ainsi son incursion sur le continent noire.

Le groupe Azalaï Hotel, en pleine expansion, achève la construction de sa plus grande enseigne dans la capitale économique ivoirienne, un hôtel 4 étoiles de 13 étages et 200 chambres. Et d’ici 2018, de nouveaux établissement a programmé d’ouvrir à Nouakchott, Dakar, Niamey et Conakry.