imageLa BRVM, revêt de nouveaux habits. Le marché boursier de la zone UEMOA a inauguré ce jeudi 10 décembre sa nouvelle Salle de Marché, une enceinte qui répond aux standards internationaux et à la pointe de la technologie.

 

Cet aménagement technologique permettra de dérouler, en un même lieu, toutes les opérations liées au marché, à savoir la cotation, la transaction, la surveillance, etc. La Brvm a en outre présenté sa nouvelle identité visuelle.

Des innovations qui se situent dans la ligne des nouvelles orientations stratégiques adoptées par le Conseil d’administration de la BRVM ces trois dernières années, a expliqué Edoh Kossi Amenounve, le directeur général, et dont les résultats sont plutôt probants.

La BRVM est aujourd’hui la sixième bourse africaine en termes de capitalisation. Au 30 novembre, le marché des actions a enregistré 7 536,81 milliards de francs CFA (11,5 milliards d’euros) de capitalisation et celui des obligations 1 619,42 milliards FCFA (2,5 milliards d’euros). Egalement, avec la progression de 18,8% de son indice composite, le marché boursier des huit pays de la zone UEMOA est considéré comme la plus performante du continent africain, a-t-il relevé.

La ministre ivoirienne en charge de l’Economie et des Finances, Nialé Kaba, qui présidait la cérémonie, a salué le nouvel habitacle «moderne, loin des salles publiques avec l’agitation des courtiers lors des cotations » vient souligner le dynamisme d’une institution qu’elle a qualifié de « gage de développement rapide » pour les économies de la région.

Lancée le 16 septembre 1998, La BRVM n’enregistre depuis que 39 sociétés cotées. Une faiblesse qui devrait comblée en parti avec le projet de création d’un compartiment dédiée aux PME.