Screenshot_2015-12-09-11-10-14-1

Le gouvernement du Sénégal fait de l’agriculture son cheval de bataille pour lutter contre le chômage. Ainsi, après les domaines agricoles communautaires (DAC) de Séfa (Sédhiou), d’Itato (Kédougou), de Keur Momar Sarr (Louga) et de Keur Samba Kane (Diourbel), l’Etat projette de créer 4 autres dans l’intérieur du pays.

Selon le ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, un financement de 29 milliards de F CFA est déjà attendu pour la création de ces 4 DAC. L’annonce a été faite ce 8 décembre lors de l’examen de budget du dit ministère.

Ces DAC ont été lancés dans le cadre du programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC), une réponse à la problématique de l’emploi des jeunes. Ce programme vise à créer trois mille emplois d’ici à 5 ans.

Le ministre de la jeunesse a par ailleurs indiqué, que le Prodac va abriter en 2016 un financement de 30 milliards de F CFA de la Banque islamique de développement (Bid) comme programme indicatif de coopération entre cette institution financière et le Sénégal. En attendant, dans le cadre de son exécution, le Prodac va démarrer en 2016 avec 2,5 milliards de F CFA venant de l’Etat du Sénégal.