Addis-Abeba, 7 décembre2015 (CEA) – L’Afrique gagne la plupart de son argent de ses ressources naturelles, cependant le paradoxe est que les populations des pays riches en ressources naturelles sont pauvres en ressources. Une grande partie des fonds détournés d’Afrique par la  transaction illicite est dérivée de ce secteur.

L’industrie extractive – l’extraction du pétrole et du gaz, les mines, les carrières et le dragage- peut être un catalyseur pour la croissance économique et le développement, mais il est un secteur très difficile à gouverner.


French

Source: Uneca Fr

Share Button