images-3

C’est la discorde totale sur la distribution et le prix des décodeurs de la Télévision numérique terrestre (TNT) au Sénégal. Les responsables de l’entreprise ATPS (African Transaction Processing and Services), a qui revient la sous-traitance de la distribution, ont traduit en justice la société Excaf Telecom, chargée de l’installation des émetteurs de la TNT et l’équipement des foyers. 

ATPS reproche à Excaf Telecom de navoir pas respecté leur contrat pour la distribution des décodeurs, vu que d’autres grossistes sénégalais vendent les équipements de la TNT, à savoir le décodeur et l’antenne râteau. Et les prix homologués ne sont plus respectés. Le décodeur est passé de 10 000 à 12 000, voire13 000 FCfa. Quant à l’antenne râteau, elle n’est plus vendue à 6500 FCfa, mais à 11 000 FCfa.

Dans un communiqué, la société ATPS a fait savoir que le Tribunal de grande instance hors classe de Dakar a ordonné « l’arrêt de la commercialisation des décodeurs par Excaf Télécom ainsi que la mise sous scellés du stock de décodeurs disponible ».

De son côté, Excaf Télécom, responsable devant l’Etat sénégalais, ne dit rien au sujet de la décision de justice. La société dénonce plutôt « la posture et le dilatoire de ATPS depuis le 20 février 2015 ». Excaf Télécom dit avoir été obligé « d’une part, à procéder sur fonds propres aux paiements du fournisseur dès le 8 juillet 2015, afin d’assurer la mise à disposition du décodeur aux Sénégalais et, d’autre part, à choisir de contacter d’autres distributeurs ». La société est engagée à terminer le passage du Sénégal à la TNT le 31 décembre 2015.

Au Sénégal, Seuls quelques 5400 ménages sur les 875 000 recensés dans le pays avaient un équipement pour recevoir le signal de la télévision numérique. Pourtant, le Sénégal est l’un des rares pays africains qui a respecté la date du 17 juin 2015 fixé pour le passage à la TNT.

Ce contenu pourrait également vous intéresser