Addis-Abeba, 7 décembre 2015 (CEA) – Il n’y a nul doute que les pays africains sont fiers de leurs réalisations économiques dans la dernière décennie. Le point faible de cette croissance de 5-6 pour cent atteint au cours de cette période est l’absence de transformation de ces économies. Cette croissance, bien qu’impressionnante, n’a pas été inclusive et les niveaux de pauvreté n’ont pas été réduits.


French

Source: Uneca Fr

Ce contenu pourrait également vous intéresser