Arrivee_ADO_Senegal%20(1)

29 000 milliards de francs CFA, soit environ 39,9 milliards d’euros, seront investis sur la période 2016-2020 en Côte d’Ivoire, dans le cadre du Plan nationale de développement (PND). L’annonce a été faite ce samedi 6 décembre par le président ivoirien Alassane Ouattara, à sa descente d’avion après un séjour de près d’un mois à l’extérieur du pays, où il a pris notamment part au Sommet de la Cop 21 et au Forum Chine-Afrique. 

« Ce sera un programme très ambitieux » et « nous continuerons de tout faire pour améliorer le quotidien de nos concitoyens et faire avancer tous les grands programmes que nous avons entrepris au cours du premier mandat », a-t-il  confié à la presse.

Abidjan va ainsi presque tripler ses investissements sur le prochain quinquennat, une promesse du candidat Alassane Ouattara, alors que le dernier PND 2012-2015, avait permis de réaliser environ 11 000 milliards FCFA de projets à travers le pays. L’objectif poursuivi est de faire le bond qualitatif nécessaire pour compter par les économies émergentes à l’horizon 2020.

Parmi les grands projets à réaliser, il faut noter le train urbain et un quatrième pont à Abidjan, l’autoroute entre cette mégalopole et la ville portuaire de San Pedro, des universités régionales.

La Côte d’Ivoire peut compter pour ce faire sur économie particulièrement dynamique, l’une des plus performantes du continent, un atout pour attirer davantage de financements. De 9% en moyenne ces trois dernières années, la croissance devrait se maintenir à un niveau élevé, 8,4% en 2015 et 2016, selon les estimations du Fonds monétaire internationale (FMI).