1449052766828

Le capital-investisseur panafricain a annoncé, le 30 novembre, son entrée dans le capital de la filiale africaine du distributeur automobile portugais, Salvador Caetano. Cette participation, minoritaire, s’est faite à travers son fonds panafricain AfricInvest Fund III.

En octobre 2014, AfricInvest avait indiqué qu’il investirait entre 5 et 20 millions d’euros par opération, lors du premier closing de ce fonds.

Avec cet investissement, dont le montant n’a pas été révélé, AfricInvest entend «aider Salvador Caetano à consolider sa place sur ses marchés et ses marques actuelles mais aussi à capturer une plus grande part de la forte croissance prévue dans le secteur de la distribution automobile sur les marchés africains», écrit le capital-investisseur dans son communiqué.

«AfricInvest cherchera également à utiliser ses liens profonds avec les institutions financières africaines pour explorer les possibilités de fournir du financement automobile et du crédit-bail aux clients de Salvador Caetano en Afrique», poursuit le groupe.AfricInvest détient une marge d’investissement de 18% dans le secteur du commerce de détail et dans l’industrie des biens de consommation, entre autres dans la Compagnie de distribution de Côte d’Ivoire (CDCI) et le marocain Maghreb Accessoires, spécialiste de la distribution de pièces pour véhicules automobile, pour un portefeuille de 120 investissements à travers le continent.

Le fonds bénéficie également d’une expertise solide en matière d’accès au crédit et de financement en Afrique, à travers sa participation (cédée depuis à Tunisie Leasing) dans Alios Finance, spécialiste du crédit-bail présent dans neuf pays subsahariens.

Le capital investisseur panafricain, qui gère environ 1 milliard de dollars d’actifs, compte six bureaux en Afrique (Casablanca, Alger, Tunis, Abidjan, Lagos et Nairobi), pour une cinquantaine d’employés.

Ce contenu pourrait également vous intéresser