Screenshot_2015-12-01-10-56-04-1

Le sucrier sud-africain Illovo Sugar a annoncé la réduction de ses coûts de l’ordre de 1,2 milliard de rands (monnaie sud-africaine), soit environ 83 millions de dollars, dans un contexte de repli de ses bénéfices à hauteur de 60% au premier semestre de l’année en cours. 

L’entreprise est confronté à plusieurs facteurs extérieurs qui plombent ses performances financières, notamment la saison sèche qui se poursuit en Afrique du sud, le repli des monnaies de ses zones d’exploitation (Zambie, Afrique du sud) face au dollar américain, et un niveau des prix sur le marché international qui a atteint ses plus bas des sept dernières années.

Toutefois, les dirigeants de l’entreprise espèrent une remontée du prix du sucre, qui devrait poursuivre son ascension entamée depuis la fin août, en raison d’un repli de l’offre sur le marché mondial. De plus, le retour des pluies devrait permettre une augmentation de la production et donc des revenus.

L’action du sucrier a chuté sur le Johannesburg Stock Exchange où l’entreprise est cotée. Ce lundi 30 novembre, le titre a encore cédé 1,7% avec une prédominance des ordres de vente. Depuis le début d’année, Illovo affiche une perte de valeur boursière de l’ordre de 34%. Sur les 5 dernières années, cette contreperformance s’affiche à 37%.