imageBernard Bartoszeck quitte Le Gabon pour la Côte d’Ivoire

 

 

Au terme d’un conseil d’administration tenu vendredi 20 novembre 2015 sous la présidence de monsieur Henri Claude Oyima, d’importants changements sont intervenus dans le management du groupe Ogar.

 

Ainsi, Renaud Allogho, jusque-là secrétaire général, a été nommé directeur général d’Ogar International, holding du groupe, marquant ainsi une forte ascension et devenant de facto l’homme fort à la part de Bernard Bartoszeck dont il était le bras droit.

Pour sa part, Abdoulaye Keita hérite de la direction d’Ogar Gabon alors que Gildas Nzouba pilotera Ogar Togo (ex Fedas). Quant à Bernard Bartoszeck, précédemment DG d’Ogar Gabon, il se retrouve DG d’Ogar (ex Fedas)  en Côte d’Ivoire.
Ces changements interviennent alors que le groupe Ogar, leader national devant Assinco, a perdu le contrat d’assurance des véhicules de l’Etat gabonais. Selon nos informations, l’actionnaire historique du groupe Ogar, à savoir Édouard Valentin, beau-père du président Ali Bongo, n’était plus d’accord avec les choix du management.

Homme d’expérience, considéré dans le milieu des assurances comme le plus africain des cadres français, M. Bartoszeck a eu à mener deux missions délicates au cours de ces dernières années: la prise de participations dans Chanas Cameroun et la reprise des ex Fedas (Voir Finacial Afrik nº22). Deux dossiers délicats qui ont révélé leur lot de bonnes et de mauvaises surprises.

Ce contenu pourrait également vous intéresser