Dans son plan de restructuration, Air Algérie prévoit la création de plusieurs filiales dont une low-cost, afin d’améliorer la compétitivité et la rentabilité de l’entreprise. Cette restructuration « nous fera des entrées d’argent supplémentaires. Nous serons plus compétitifs », a déclaré le PDG d’Air Algérie, Mohamed Abdou Bouderbala, le 22 novembre dernier.

La nouvelle filiale low-cost (Air Algérie Services) démarrera ses activités fin 2016 avec des vols charter, des vols privés et assurera des services de taxi aérien et d’évacuation sanitaire. En outre, les autorités de la compagnie envisagent la création d’une filiale dénommée « Air Algérie Cargo» pour le transport de marchandises, qui sera lancée fin 2015.

Une autre appelée « Air Algérie Handling», opérationnelle en 2017, se chargera de l’embarquement et de l’enregistrement des bagages; en plus d’une structure spécialisée dans la maintenance des avions pour juillet 2016.

Ce plan de modernisation fait parti des conditions avancées par le ministre algérien des Transports, Boudjama Talai, pour l’ouverture du ciel algérien.

Ce contenu pourrait également vous intéresser