imageL’Assemblée générale extraordinaire de la compagnie AMI Assurances,
qui s’est tenue, vendredi 23 octobre 2015, au siège de ladite
entreprise, a approuvé l’augmentation de capital social de la société
en numéraire d’un montant de 5,288 millions de dinars pour le porter de 13,220 millions de dinars à 18,508 millions de dinars.

L’opération sera réalisée à travers l’émission de 5.288.224 actions
nouvelles au prix unitaire de 6,250 dinars, soit 01 dinar de valeur
nominale et 5,250 dinars de prime d’émission, et ce à raison de 02
actions nouvelles pour 05 actions anciennes.

La souscription des actions nouvelles sera ouverte à tous les
actionnaires et auront proportionnellement à leur participation un
droit de préférence à la souscription à l’augmentation décidée.

Selon le rapport du Conseil d’administration présenté par son
président, Elyes Jouini, ladite augmentation a été décidée suite à
un audit approfondi des provisions techniques et financières qui a
révélé une insuffisance de provisions de 34,2 millions de dinars.

D’ailleurs, les états financiers de 2014 ont pris en considération
toutes ces insuffisances qui ont été imputées sur les fonds propres
de la compagnie qui sont, par conséquent, devenus inférieurs au seuil
exigé par la règlementation en vigueur. A cet égard, l’insuffisance
de fonds propres estimée par la banque d’affaires chargée de
l’opération est de l’ordre de 33 millions de dinars.

En évoquant le sujet de l’augmentation du capital qui sera réservée
à un partenaire stratégique, M. Jouini a tenu à préciser que le
Conseil d’administration a étudié les alternatives du renforcement des
fonds propres de la compagnie et favorisé l’idée de l’association avec
un partenaire stratégique dans le cadre d’une augmentation de capital
qui lui sera réservée.

“… Mais avant l’ouverture du capital à un partenaire stratégique
nous devons renforcer les fonds propres de la compagnie pour répondre aux normes sectorielles et règlementaires en termes de marge de solvabilité et de couverture des engagements”, estime M. Jouini qui ajoutera qu’il faut doter l’entreprise de moyens lui permettant de mieux préparer l’association avec un nouveau partenaire.

A cet égard, précise M. Jouini, et vu la situation macro-économique
difficile que connait le pays actuellement, le Conseil d’administration
de AMI Assurances a préféré de temporiser avant l’ouverture du
capital à un partenaire stratégique, qui sera un assureur étranger.
Cependant, le président du Conseil d’administration de la compagnie a
affirmé que le management compte finaliser cette opération avant la
fin de 2015 et que la participation du nouveau partenaire dans le
capital de la compagnie sera de l’ordre de 33% après augmentation.

 

S.C, Tunis