Dans l’édition 2016 du « Paying taxes », organisée par le cabinet d’audit et de conseil Pricewaterhouse (PWC) et la Banque mondiale, le Gabon est placé comme le pays disposant d’un système fiscal le plus favorable aux entreprises dans la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), avec un taux d’imposition moyen de 45,7%.  

A l’échelle de l’ensemble du continent, le taux d’imposition total moyen des entreprises est de 46,9% de leur résultat commercial.

La Guinée équatoriale arrive en deuxième position avec un taux d’imposition total moyen de 47,1%. Elle est suivie de près par le Cameroun (48,8%), le Congo (56%), le Tchad (63,5%), et la Centrafrique (73,3%).

Toutefois, même si le Gabon est placé premier dans la CEMAC, il occupe le 158e rang mondial sur 189 économies, et la 31e place au plan africain.

Selon le classement, le Lesotho maintient sa première place sur le plan africain, avec un taux d’imposition de 13,6%, Talonnée par la Zambie (18, 6%), la Namibie (21,3%),  l’Ile Maurice (22,4%) et le Botswana (25,1%).

L’Erythrée occupe la queue du peleton avec un taux d’imposition de 83,7%.

 

Bandiaré NDOYE