La campagne actuelle vise la commercialisation de 11.400 tonnes de coton issues de la production des paysans locaux. Le gouvernement compte en ce sens, injecter 39 milliards de francs guinéens dans cette opération.

Concrètement, les autorités guinéenes entendent appuyer l’effort de la relance du secteur cotonnier actuellement en cours. La filière emploie 17.300 paysans répartis dans les régions de la Haute Guinée, la Moyenne Guinée et la Guinée forestière qui dépendent de l’or blanc. Selon le département de l’Agriculture quelque 30.000 ménages dépendent convenablement de cette de la culture du coton.

Cent cinquante camions ont été affrétés pour le transport de la production de coton, des points de collecte vers l’usine d’égrainage.

En 1997, la Guinée comptabilisait 37.000 tonnes de coton avant de voir sa production plonger une décennie plus tard.

 

Par Bandiarè Ndoye

Share Button