Le Sénégal a bénéficié d’un financement global de 609 milliards de F CFA pour un total de 135 opérations de la part de la Banque Ouest Africaine de Développement. Les decaissements cumulés ont atteint 398 milliards de F CFA, selon un document sur la situation des opérations au Sénégal au 30 septembre 2015.

La banque qui tient depuis ce 23 novembre 2015 à Dakar, un séminaire de formation à l’endroit des journalistes économiques sur le thème ‘’le cycle d’un projet financé par la BOAD’’, fait partie des partenaires multilatéraux du Sénégal.

Ces décaissements concernent  pour une grande partie les infrastructures de transport, portuaires et aeroportuaires ainsi que  l’énergie et le développement rural, entre autres.

Les interventions de la BOAD en faveur du secteur public sénégalais concernent un total de 90 opérations cumulant un encours  de 492,6 milliards de F CFA. Le montant total des décaissements est de 398 milliards de F CFA, soit un taux de 81%.

Le secteur privé n’est pas en reste, ayant bénéficié d’engagemenfs à hauteur de 156, 9 milliards de FCFA  pour 45 opérations, soit 19% des interventions globales dans le pays, pour un financement total de 75 milliards de F CFA. Ce financement concerne de grands projets comme l’aéroport Blaise Diagne, l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio et, entre autres, les terminaux Vraquiers du Sénégal.

La rencontre, à caractère pédagogique, a permis a permis  aux différents participants d’avoir une meilleure compréhension des mécanismes aboutissant au financement d’un projet par l’Institution.

La Banque ouest africaine de développement, dont le siège est à Lomé (Togo), est l’institution commune de financement des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (UEMOA). Devenue opérationnelle en 1976, elle est chargée de promouvoir le développement équilibré des Etats membres et de réaliser l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest, en finançant des projets prioritaires de développement.

Créée par le Traité de Dakar  du 10 janvier 1994, l’UEMOA compte aujourd’hui 8 Etats ayant en commun l’usage du Franc CFA : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Niger, le Sénégal, le Mali et la Guinée Bissau.