Kiabi, le numéro 1 français du prêt-à-porter, accélère son expansion sur le continent. Après avoir ouvert à Abidjan, la capitale économique ivoirienne en octobre dernier, l’enseigne de mode « à petit prix » a déposé ses valises à Tunis ce 12 novembre. Une troisième implantation sur le continent, après le Maroc où l’enseigne dispose de sept magasins à Rabat, Marrakech, Casablanca et Fès.

En Tunisie, où elle est en partenariat avec TRC, filiale retail du holding tunisien HBG (Hedi Bouchamaoui Group), Kiabi installe son premier magasin dans le quartier de La Soukra sur une surface de 1 450 m². Le premier sur un projet de sept espaces de vente à ouvrir dans les cinq prochaines années dans le Grand Tunis, à Sfax et à Sousse. L’objectif visé, est de « devenir une marque de référence de la mode à petits prix pour toute la famille en Tunisie, avec une vingtaine de points de vente à terme », précise Kiabi dans un communiqué.

« Ces ouvertures marquent le début d’un plan de développement sur l’Afrique Subsaharienne, le Maghreb et le Moyen-Orient » ajoute la firme, qui cible également l’Algérie où le premier magasin est prévu pour 2016. Présent dans 13 pays, la marque de mode française entend franchir dès l’année prochaine le cap de 500 magasins à l’international avec 30 nouvelles ouvertures.

Crée en 1978, Kiabi a révolutionné le prêt-à-porter en lançant un concept de mode à petit prix pour toute la famille. En 2014, l’entreprise – qui vient d’inaugurer ce 6 novembre son premier magasin au Moyen-Orient à Riyad (Arabie Saoudite) – a réalisé 1,87 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Ce contenu pourrait également vous intéresser