La Côte d’Ivoire va lever ses premiers sukuk avant la fin de l’année, informe Reuters qui cite une source à la Primature ivoirienne. Joseph Tano, administrateur financier auprès des services du Premier ministre ivoirien, a indiqué, relève l’agence, que l’opération devrait être finalisée d’ici le 21 décembre prochain. 

En projet depuis avril dernier, avec le soutien de la Société islamique de développement (SID), le pays entend mobiliser 300 milliards FCFA d’obligations islamiques d’ici 2020.

Le succès de l’opération devrait davantage aiguiser l’appétit du pays qui se prépare à lancer d’importants projets d’infrastructures. La finance halal est en effet, selon certains analystes, plus altruiste et moins contraignante que les autres instruments de la finance internationale.

Sur les cinq prochaines années, le président ivoirien Alassane Ouattara projette injecter au moins 20 000 milliards de francs CFA dans l’économie ivoirien.

Share Button