imageLe groupe de transport maritime Nepture Orient Lines (NOL), basé à Singapour, a annoncé samedi être entré en négociations exclusives avec la compagnie française CMA CGM en vue d’un rachat.

L’opération pilotée par la Citi côté singapourien risque de bousculer le hit parade du transport porte-conteneurs au niveau mondial. Le groupe français a donc la possibilité de racheter un concurrent et de se rapprocher du tonnage de Maersk, numéro un mondial.

NOL, contrôlé par le fonds souverain Temasek Holdings, souffre de la crise prolongée qui touche l’ensemble du secteur du transport maritime dans le monde et a accumulé quatre années consécutives de pertes.

Le groupe avait déjà annoncé avoir entamé des discussions avec CMA CGM et le danois A.P. Moeller-Maersk il y a deux semaines, et privilégie désormais le premier.

“NOL souhaiterait annoncer que lui et son principal actionnaire (..) ont un accord d’exclusivité avec CMA CGM en vue d’une potentielle acquisition de NOL”, dit le groupe basé à Singapour dans un communiqué.

Le groupe français a jusqu’au 7 décembre pour finaliser l’accord sur une offre, précise le texte. NOL, 13e mondial avec 2,7% de parts de marché contre 8,9% pour CMA -CGM,  affichait en fin de semaine une capitalisation boursière d’environ 2,91 milliards de dollars singapouriens, soit 1,93 milliards d’euros.

Share Button