Lomé, la capitale togolaise, accueille depuis ce vendredi, la quatrième Foire Régionale de l’Intégration de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), couplée à la 12eme Foire Internationale de Lomé. Deux évènements lancés par les ministres togolais et sénégalais du commerce, et qui visent à renforcer le commerce intra africain. 

Ces manifestations se sont ouvertes ce 20 novembre à Lomé, au Centre Togolais d’Exposition et de Foire (CETEF) de Lomé, sur le thème « Les énergies renouvelables, sources de progrès et de développement durable ».

« Nous savons la pertinence et l’actualité du thème de cette édition de la foire, qui arrive à quelques jours de la tenue de la Conférence de paris sur le climat qui place les énergies renouvelables au cœur des débats », a déclaré Alioune Sarr, ministre sénégalais du Commerce, dont le pays est à l’honneur.

Par ailleurs, l’enjeu principal de ces manifestations foraines reste le développement des échanges dans l’UEMOA. En effet, le commerce intra africain est bien en deçà des niveaux mondiaux de commerce régional. Il se situe autour de 12% des échanges, contre 70%  dans l’UE. « Le renforcement du commerce intra régional africain constitue un défi majeur », commente le ministre sénégalais du commerce.

Les deux évènements prennent fin le 7 décembre prochain.

La prochaine foire de l’UEMOA se tiendra à Cotonou au Bénin.

 

Par Nephthali Messanh Ledy

Share Button